5 conseils pour contrôler les mauvaises herbes

5 conseils pour contrôler les mauvaises herbes

A.A. Milne, l'homme derrière Winnie l'ourson, a déjà dit : « Les mauvaises herbes sont aussi des fleurs; il faut seulement apprendre à les connaître. » La plupart des jardiniers décriront les mauvaises herbes comme étant des plantes indésirables et peu attirantes qui étouffent celles dont on veut mettre la beauté en valeur.

Peu importe comment vous les qualifiez, voici 5 conseils pour contrôler les mauvaises herbes. 

 

Évitez de labourer le sol

À moins que vous n'ayez pas le choix, ne labourez pas le sol. Cela peut sembler une bonne idée, mais c'est plutôt le contraire. Retourner la terre, même légèrement, risque de ramener à la surface des graines en dormance. Une fois exposées à la lumière du soleil, elles germeront rapidement et aggraveront votre problème.

Ne dérangez le sol que lorsque que c'est nécessaire. Par exemple, si vous êtes aux prises avec des pissenlits ou d'autres mauvaises herbes munies d'une longue racine pivotante, n'utilisez pas de pelle. Utilisez plutôt un arrache-pissenlits (un outil allongé et étroit ressemblant à un petit tournevis).

 

Ajoutez du paillis

Le paillis est votre ami : il est bénéfique pour le sol, est de belle apparence et prive les mauvaises herbes de lumière. Une couche de 2 à 3 pouces est habituellement suffisante, particulièrement si vous êtes aussi confronté à un problème de limaces et d'escargots, qui utilisent les couches de paillis épaisses pour se cacher.

Optez pour un paillis bio en petits morceaux. Cela bloquera la lumière plus efficacement. Si vous êtes vraiment sérieux, recouvrez d'abord le sol de journal ou de géotextile biodégradable, particulièrement sous les arbres, les arbustes et les endroits où le sol n'a pas été « dérangé ».

 

Désherbez après une bonne pluie

Lorsque possible, arrachez les mauvaises herbes manuellement. C'est probablement l'une des étapes les plus importantes dans votre tentative des les éliminer. Par contre, ne vous acharnez pas si le sol est ferme et sec.

D'une part, cela est très dur pour le dos, et vous risquez aussi de laisser de petits bouts de racines dans le sol. Cela générera de nouvelles plantes et anéantira tous vos efforts. Attendez plutôt une bonne pluie et désherbez lorsque le sol est bien humide.

 

Ne laissez pas les mauvaises herbes monter en graine

Si vous souhaitez vous débarrasser des mauvaises herbes sur votre terrain, restez vigilant et ne les laissez pas fleurir. Cela n'éliminera pas toutes les graines, car les mauvaises herbes ont plusieurs moyens de se reproduire. Par contre, vous préviendrez considérablement leur propagation.

S'il y en a beaucoup, coupez la tête des herbes indésirables à l'aide de votre tondeuse (réglage le plus bas) ou d'un taille-bordure. Autrement, vous ne contrôlerez que les mauvaises herbes les plus grandes. Cette technique est plus efficace lorsque combinée à d'autres, particulièrement le désherbage manuel.

 

N'utilisez des herbicides qu'en dernier recours

Si vous décidez d'utiliser des herbicides, faites-le de façon judicieuse. Lisez attentivement l'étiquette : le type d'herbicide dépend d'un certain nombre de facteurs, incluant le moment d'application et le type de mauvaises herbes à traiter.

Plusieurs jardiniers préfèrent utiliser des produits pré-émergence, que l'on applique souvent après avoir désherbé ou labouré. Les herbicides post-émergence sont utilisés pour combattre les graines qui ont déjà germé et sont plus efficaces lorsque les mauvaises herbes sont jeunes et petites, puisque c'est à ce moment qu'elles sont le plus sensibles aux produits chimiques.

Des questions? Contactez-nous!

www.facebook.com/promixgardening.com