Quoi faire au jardin en mars

Lecture de 2 minute(s) read Catégories Calendrier de jardinage

Fleurs printannière

Les journées rallongent, les oiseaux se remettent à chanter, les jonquilles se pointent le bout du nez et vous commencez à avoir hâte de jardiner. N'allez pas trop vite en mars, une vague de froid peut toujours nous surprendre! 
Prenez votre temps et ne vous préoccupez pas trop des conditions météo. Il y a une foule de petites tâches pour vous garder occupé jusqu'à ce que le printemps s'installe pour de bon.

  • Procurez-vous un thermomètre pour le sol. Les thermomètres scientifiques sophistiqués sont dispendieux, mais des thermomètres plus basiques et plus abordables sont offerts dans la plupart des centres jardins. 
  • Plantez des cultures de temps frais, comme les pois et l'épinard, lorsque le sol est friable et légèrement sec et que sa température est d'au moins 16 °C. Ne travaillez pas le sol s'il est froid et mouillé; vous pourriez causer des dommages irréversibles. 
  • Plantez des coquelicots, des pois de senteur et autres plantes résistantes au froid directement dans le sol.
  • Fertilisez la rhubarbe avec un engrais à jardin tout usage, ou incorporez une petite quantité de fumier décomposé au sol.
  • Enlevez ou enfouissez les cultures de protection dans le sol.
  • Enlevez les débris laissés par l'hiver dans les gouttières.
  • Prenez de l'avance en enlevant les mauvaises herbes vivaces et ne leur laissez pas la chance de monter en graine. L'enlèvement des petites mauvaises herbes est un jeu d'enfant lorsque le sol est humide.
  • Faites le plein de paillis. Achetez-en plus qu'il ne vous en faut; vous trouverez sûrement une bonne façon d'utiliser le surplus pendant la saison. 
  • Élaguez les branches mortes ou endommagées des arbres et arbustes.
  • Rentrez quelques branches saines pour les forcer à fleurir hâtivement à l'intérieur. Le buisson-ardent, le pommier sauvage, le gainier rouge, le forsythia, les cerisiers et les pêchers sont de bons candidats. Choisissez des branches avec une abondance de bourgeons dodus.
  • Taillez les rosiers avant que les bourgeons n'apparaissent. Cela permet de concentrer l'énergie sur le développement de nouvelles pousses, mais attendez la fin mars ou même avril s'il y a encore des gels dans votre région.
  • Fertilisez les rosiers au moment de l'élagage, avec un engrais de qualité tout usage ou conçu spécialement pour les rosiers. Ajoutez une poignée de sels d'Epsom pour leur assurer un départ du tonnerre.
  • Pulvérisez les rosiers avec un foncigide approuvé si vous avez déjà eu un problème de taches noires ou d'autres maladies fongiques par le passé.
  • Réparez les clôtures endommagées, les pergolas et les treillis.
  • Faites attention de ne pas arroser les plantes intérieures de façon excessive. Elles sortent de leur période de dormance hivernale et une quantité excessive d'humidité pourrait causer de la pourriture, ce qui est presque toujours fatal. 
  • Incorporez une petite quantité de fumier de volaille ou de bétail bien décomposé dans le sol autour des plants de rhubarbe.
  • Appliquez une généreuse poignée de cendre de bois sous les pivoines, ainsi qu'une quantité équivalente de compost ou de fumier. 
  • Nettoyez, huilez et aiguisez la tondeuse, le taille-bordures et les autres équipements si vous ne l'avez pas fait l'automne passé.