Établir une nouvelle pelouse à partir de semences

Lecture de 2 minute(s) Catégories Conseils d'expert Entretien du gazon

Establishing a new lawn from seed

Par Albert Mondor, horticulteur et biologiste.

Le semis constitue une excellente façon d’implanter une nouvelle pelouse, plus facile et économique que l’installation de plaques de gazon. Puisqu’un gazon ne peut tenir longtemps sur une terre de remplissage poudreuse qui retient mal l’eau ou sur un sol lourd et compact, il est donc essentiel de lui fournir au moins 10 cm de sol de qualité composé d’un mélange de terre existante et de terreau à pelouse riche en compost.

Si la terre existante est de bonne qualité et qu’elle est exempte d’herbes indésirables, on peut la conserver en l’amendant toutefois avec un terreau à pelouse constitué de compost. Épandez une épaisseur de 2 à 3 cm de terreau pour pelouse biologique sur toute la surface du sol, ce qui correspond approximativement à un sac de terreau de 25 litres par mètre carré. Ces terreaux constitués de compost et additionnés d’engrais comportent tous les éléments nécessaires à l’établissement d’une pelouse saine et vigoureuse.

On doit idéalement incorporer le terreau à la terre existante avec une pelle-bêche ou à l’aide d’un motoculteur sur une profondeur d’environ 10 cm. Avant d’effectuer le semis, on doit ratisser la surface du sol afin de bien l’égaliser et, finalement, la compacter légèrement à l’aide d’un rouleau de métal rempli d’eau spécialement conçu à cette fin.

Il suffit ensuite d’épandre des semences à pelouse sur le sol. Je vous recommande particulièrement des semences à gazon toutes conditions afin d’obtenir une germination rapide et dense. Des résultats visibles en 7 jours!

Quel est le meilleur moment pour faire un semis?

Les meilleures périodes pour faire un semis sont le printemps, de la fin d’avril jusqu’à la mi-juin, et le début de l’automne, de la mi-septembre au début d’octobre. Le semis doit être effectué par temps calme, à la volée ou à l’aide d’un semoir mécanique. On épand généralement la moitié des semences dans une direction et l’autre moitié de façon perpendiculaire. La quantité de semences à distribuer sur une surface donnée est toujours prescrite sur l’emballage. Une fois les semences épandues, on doit les recouvrir légèrement de terre en ratissant la surface du sol à l’aide d’un râteau à feuilles. Finalement, bien que cela ne soit pas absolument nécessaire, on peut passer le rouleau une dernière fois.

Une fois le semis effectué, il faut arroser tous les deux jours pour une période allant de deux à trois semaines. À chaque arrosage, il faut fournir au moins 2,5 cm d’eau. Les aires ensemencées doivent être arrosées en pluie fine afin d’éviter que l’eau ruisselle et emporte les graines. Après cette période, un seul arrosage par semaine peut alors être effectué, ou deux en période chaude et sèche.