De nombreuses choses peuvent être faites pour isoler et protéger les plantes les plus fragiles

En hiver, les vents froids et le gel peuvent causer de réels dommages aux plantes les plus sensibles. Les annuelles périssent et plusieurs vivaces d'été passent un mauvais quart d'heure. Même les espèces les plus tolérantes apprécieront un petit coup de pouce pour traverser la saison froide.

De nombreuses choses peuvent être faites pour isoler et protéger les plantes les plus fragiles, et les quincailleries et centres jardins offrent plusieurs types de structures et de tissus. Il est important de protéger nos plantes avant le premier vrai gel, sinon cela pourrait avoir des conséquences irréversibles.

Une méthode facile pour protéger vos plantes

Le paillage est l'une des méthodes les plus simples et les plus répandues pour protéger les plantes pendant l'hiver. En appliquant de 1 à 3 pouces de matière organique sur la zone racinaire, vous pouvez éviter que le froid ne cause des dommages aux racines et à la couronne des plantes.

L'on peut également utiliser le feuillage d'une plante pour créer une barrière de protection contre l'air froid. Fabriquez un tipi avec des frondes de fougères ou déposez doucement les feuilles de calla ou de canna à la base de la plante pour protéger ses bulbes.

Enfin, recouvrir les vivaces taillées d'une couche de feuilles mortes permettra de les isoler pour l'hiver. Les plantes les plus sensibles peuvent être empotées et rentrées à l'intérieur.

Structure de protection

Construisez des structures avec du grillage à poule pour retenir le tissu antigel et créez ainsi un igloo confortable. Vous pouvez d'abord remplir votre structure de paille pour l'isoler, et ensuite la recouvrir avec une couverture. Retirez la couverture pendant le jour pour que la photosynthèse puisse avoir lieu.

Une telle structure de protection devrait être enlevée au printemps pour permettre aux feuilles et aux bourgeons de pousser. Pratiquement n'importe quel type de couverture peut servir d'abri temporaire pour les gels de courte durée : draps de cotton, toile de jute, géotextile... Tous conserveront un peu de chaleur et protégeront les feuilles des brûlures causées par les crystaux de glace.

Rassemblez votre matériel à l'avance

Préparez-vous pour l'hiver en rassemblant tout de suite le matériel dont vous aurez besoin pour protéger vos plantes. Entre autres, votre liste devrait inclure : tissu antigel, tunnels en plastique, murs d'eau et film à bulles d'air.

Avant de couvrir une plante, assurez-vous de bien l'arroser, puisqu'un sol humide protège mieux les racines qu'un sol sec. Si vous n'avez pas de place à l'intérieur pour les plantes en pots les plus sensibles, enfouissez-les dans le sol avec leur contenant. Formez des monticules de terre autour du pot, puis recouvrez d'une épaisse couche de paillis. Pour terminer, montez un abri en tissu antigel.

La culture de plantes sensibles nécessite une bonne planification. En appliquant les quelques conseils ci-dessus, vous aurez sûrement la chance de les voir repousser au printemps prochain.